Comptes rendus en mai 2024

Ragnar le conquérant a atteint son premier objectif.

Victoire !!! Notre Ragnar (alias Jean-Pierre Debusschere, le vélocipédiste chevalblanais,) a atteint son premier but, arriver à Copenhague ! Voilà qui est fait et pour fêter l’événement sa femme Sabine et sa fille Alexia l’ont rejoint, pour une superbe photo de famille.

Jean Pierre à Copenhague fêté comme un héros par ses walkyries.

 Bravo pour cette belle aventure, repose toi Jean Pierre, il y a le retour : et nous t’attendons à Cheval-Blanc.

Bertrand Sergent.

Précédents « post » au sujet de Ragnar :
Dans la gazette son départ avait été annoncé :
https://www.gazette-cheval-blanc.fr/2024/03/24/a-cheval-blanc-aussi-on-a-notre-aventurier/
Puis une information en cours de route:
https://www.gazette-cheval-blanc.fr/2024/04/08/ragnar-le-danois-est-sur-la-piste-cyclable/
L’entrée au Danemark.
https://www.gazette-cheval-blanc.fr/2024/04/16/ragnar-retrouve-enfin-les-siens-et-nous-lavons-retrouve/
Enfin lors de la descente vers Copenhague :
https://www.gazette-cheval-blanc.fr/2024/04/28/ou-va-ragnar-le-magnifique/
 

L’Oustau et le Centre Aéré se retrouvent pour un gouter intergénérationnel !

Qu’est-ce qu’un « gouter intergénérationnel » ? c’est un bien grand mot pour dire que les têtes grises et les têtes blondes vont se retrouver pour partager un moment ensemble.
C’est à l’initiative de Marie-Claire animatrice de l’Oustau et Pierre-David responsable du Centre Aéré, que cet après-midi du 3 mai, les jeunes et les anciens ont participé ensemble à des activités : en début d’après midi ce fut un atelier créatif où les petites mains se sont jointes à des mains plus noueuses pour créer….  (Voir la photo des œuvres !) mais aussi un atelier de jeux de société. À 16 heures vient le temps du gouter avec crêpes et jus de pommes. Personne n’a refusé sa part ! et à deux générations d’écart c’était l’entente cordiale et même chaleureuse.

Les “œuvres” réalisées en début d’après-midi.
Belle concentration au moment des crêpes.

Bertrand Sergent.    

Effervescence au City Park.

Pendant les congés scolaires, ils sont un petit nombre à se retrouver au City Park l’après-midi pour organiser un petit match de foot. La plupart sont des chevalblanais et en grande majorité des joueurs du Football Club de Cheval-Blanc. Ils s’organisent eux même pour former les équipes, en équilibrant les âges  et se débrouillent très bien sans arbitre. Il y a parfois des parents qui viennent observer, mais ils leur laissent leur autonomie. Pas d’embrouille, c’est seulement une occasion de se retrouver entre copains  et de s’amuser pour ceux qui ne sont pas partis en vacances.

Photo prise de derrière le filet des cages, à l’abri des shoots violents. ils sont une petite dizaine à s’en donner à cœur joie.

Bertrand Sergent.   

Commémoration de la victoire du 8 mai 1945.

Il y a 79 ans, le 8 mai 1945, l’Allemagne capitulait. Le général De Gaulle pu dire « La guerre est gagnée ! voici la Victoire ! ».  Cependant, si en ce jour anniversaire on se souvient de la joie de la victoire et de la paix des armes.  Nous nous souvenons aussi de tous ceux qui sont morts pour défendre notre liberté, notre patrie ! Souvenons-nous aussi des victimes civiles, des victimes de la déportation politique et raciale. Souvenons-nous de tous ceux qui, depuis, sont tombés pour le drapeau : Indochine, Algérie et plus récemment Afrique.

Souvenons-nous que toute paix est fragile, et que toute guerre est meurtrière. Si nous avons conservé une mémoire de ce 8 mai 1945, que ce soit pour préserver la paix à travers notre fraternité.

Ce 8 mai 2024, les chevalblanais se sont retrouvés devant la stèle de la place de l’église. La lecture du message de Monsieur Sébastien Lecornu ministre des Armées et de Madame Patricia Mirallès, secrétaire d’état auprès du ministre des Armées, fut faite par M. Felix Borel. Puis en présence De M. le Maire Christian Mounier, entouré du conseil municipal, De  représentant la FNACA de Cheval-Blanc, et des différents corps constitués : pompiers, militaires, avec les porte-drapeaux, eu lieu un dépôt de gerbes et une minute de silence. Le verre de l’amitié sera ensuite partagé à l’OUSTAU.   

Tous devant la stèle.
Lecture du message du ministre.
La Minute de silence.

Bertrand Sergent.   

Ragnar est sur le retour !.

Après 5 jours de repos à Copenhague, avec visite de la ville et flâneries en compagnie de femme et fille…. Il a fallu repartir. Et voilà Jean-Pierre Debusschere, notre vélocipédiste favori, qui a pris le chemin du retour. Les premiers kilomètres ont été un peu durs après toute cette douceur familiale et ce farniente. D’autant plus que la pluie s’est remise à tomber comme pour pleurer l’éloignement de ses « chéries » qui disparaissent dans le brouillard.

Il est temps de rentrer : déjà femme et fille s’évanouissent dans le brouillard de Copenhague !

Mais notre courageux viking a retrouvé son coup de pédale vengeur, et il redescend vers son havre : Cheval-Blanc !

Il est déjà en Allemagne et à Lübeck il totalise 3200 kilomètres au total.

Courage, encore quelques milliers !!!!
Mais il faut se calmer les policiers allemands se méfient du viking fou qui danse tout seul.

Bertrand Sergent.

La Licorne, le Théâtre Off Meyreuil et « Les 4 Vérités. »

Que se passe-t-il lorsque, au cours d’une soirée, 4 amis se décident à se dire leurs « 4 vérités » ? C’est cette scène que nos amis du théâtre Off Meyreuil sont venus nous présenter ce vendredi 10 mai dans la Salle de La Licorne. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’entre choisir de dire la vérité sur les défauts des autres ou de rester hypocrite et éviter de les souligner, ce n’est pas simple…. Dans les deux cas les conséquences sont redoutables, surtout dans les couples. Lorsqu’une femme demande à son mari : « Est-ce que cette robe me va bien ? »  Vaut-il mieux être un peu hypocrite et dire « Oui, cela te va très bien ! » Ou si c’est vraiment moche répondre : « La couleur est bien, mais tu fais mémère et cela te fait les fesses plates ! ». Toute la pièce hésite entre franchise ou diplomatie, créant sans cesse des situations comiques, dans lesquels les comédiens nous ont emportés en nous faisant bien rire.

Fernand : “Dites le que je suis bon comédien !”

Bertrand Sergent.

La boule chevalblanaise : concours interne et Paëlla.

Ce dimanche 12 mai « la Boule Chevalblanaise » avait organisé une journée « Pétanque/paëlla » réservée aux licenciés du club. Avec le beau temps ce fut un franc succès : 63 joueurs ont participé au concours avec 6 parties, 3 le matin et 3 l’après-midi. Et 125 convives ont dégusté une super paëlla…  Une superbe journée consacrée par la remise de 20 prix en fin de journée avec la remise des lots de la tombola.

Les gagnants du concours de boules.
Les gagnants de la tombola.
Mais pour tous, gagnants ou pas, ce fut une super paella.

Bertrand Sergent.

Claude Barnaud, mon ami !

C’est une bien triste nouvelle : Claude nous a quitté avant l’aube du 12 mai. Nous avions sympathisé il y a bien longtemps, dés notre arrivée sur Cheval-Blanc, sa personnalité chaleureuse, son esprit ouvert et social, nous avaient attirés. Toujours soucieux de rendre service aux autres, à ses concitoyens. Longtemps il s’est impliqué à un haut niveau de responsabilités dans les Foyers Ruraux. Inévitablement nous avons tous les deux siégé au conseil municipal. Puis le temps a passé, la maladie est arrivée, le corps ne suivait plus, mais son esprit restait vif et lorsque je trouvais le temps d’aller le voir, trop rarement et je le regrette, nous avions des échanges passionnants…  Le temps est venu de voir s’éteindre cette intelligence brillante. À sa famille, sa femme Danielle et ses enfants Laurence et Patrick qui sont toujours restés à ses côtés, j’envoie tout mon soutien, toute mon amitié. Claude est parti, mais pendant son passage, il a marqué Cheval-Blanc. Merci Claude.

Ses obsèques auront lieu le vendredi 17 mai à 10h. en l’église de Cheval-Blanc.

Bertrand Sergent.

Jacques Falquet un conteur québécois est venu à La Licorne.

Il a raconté trois contes : Un conte amérindien, un conte terre-neuvien et un conte québécois, qui illustrent la tradition orale du Canada et qui vous invitent à plonger dans le merveilleux.

Trois contes ; trois personnages : l’orphelin qui avait été adopté par la Grande ourse, la fillette qui avait une peau d’ours et la jeune femme qui avait épousé un ours.

Jacques a su embarquer son auditoire dans ce monde magique des contes. Une vingtaine de spectateurs, et peu d’enfants !  La tentative de mettre le début du spectacle à 19h00 afin de permettre aux enfants de ne pas se coucher trop tard semble peu efficace. Mais qu’importe ! ceux qui étaient là furent ravis. Surpris de prendre conscience du pouvoir des contes ! Qui sont la prolongation de l’acquisition de la connaissance par transmission orale et gardent un pouvoir…. Magique.

 Bertrand Sergent.

Le FCCB et son tournoi de la Lub Cup.

Trois jours de foot et de joie sur les terrains du stade Pierre Fabre.  Le samedi 18 mai la section féminine avec environ 35 équipes, le dimanche 19 mai ; les garçons, foot à 8 pour les catégories U10 à U13 avec environ 40 équipes et  le lundi 20 mai : foot à 5 pour les catégories des U6G au U8G et foot à 8 pour les U9G, avec environ 40 équipes. Et cela en fait du monde sur les terrains et des parents autour des terrains pour soutenir leurs futurs champions…. Pour encadrer tout cela il fallait une équipe performante et le Président Baptiste Cébe remercie tous ces bénévoles et éducateurs du Football Club de Cheval-Blanc qui ont permis d’assurer un déroulement parfait, dans une ambiance fairplay et chaleureuse. Le temps a été favorable, les joueurs repartent ravis, alors l’équipe de l’encadrement va pouvoir se reposer après ces trois jours de folie, bravo à eux tous.   

Du monde sur les terrains, et du monde en spectateur
Du monde devant les buvettes et dans les tribunes.

Bertrand Sergent.